WRECKMYFLOW

Je suis toujours nulle en HTML.

29 juillet 2010

Crawling, I love crawling

Je suis carrément pas sérieuse comme fille, je laisse mon blog en friche pendant presqu'un mois là, alors que finalement j'ai des trucs à raconter mais j'ai la flemme. Enfin pas d'inspiration en fait. Bon tu me diras je peux écrire du caca ce sera pas si grave vu que vous êtes environ... pas beaucoup à venir. En gros depuis mon dernier post, j'ai réussi à me remettre du concert d'Aerosmith, bien que j'y pense encore souvent avec les yeux qui pétillent et qui crient "Steveeeeeeeeeeeeeeen". Je suis allée en vacances 4 petits jours (dont 2 jours sur les routes, sisi) en Bretagne, où j'ai réussi à croiser deux personnes que je connaissais, j'ai fait un crochet par Les vieilles charrues et hop retour maison.
Les vieilles charrues d'ailleurs, parlons en. En festival y'a toujours plein de stands de bouffe mais LA, y'en avait pour tout, "paella", "chili con carne", "pâtes", "tartiflette", y'en avait même un "champagne & tapas", improbable. J'y suis allée le samedi, ça faisait déjà deux jours que le site était investi, ça sentait le vieux roots plein de bière qui oublie de passer par la case douche au camping. Ce jour-là pas grand chose de super intéressant au programme. On a plus ou moins siesté devant Féfé, bien découvert FM Belfast (qui sont passés à Paris deux ou trois jours après et que j'ai lamentablement raté), été globalement déçues par Midlake qui donnait envie de mourir, et bien kiffé Fanfarlo. Gaëtan Roussel a failli avoir ma peau, on se serait crues à un concert genre Christophe Maé ou je sais pas quoi. Tu aurais vu presque tout le monde devant, qui dansait, chantait, en mode camping quoi. Pis en plus c'est pas comme si son single hantait pas le cerveau quoi, le truc tu l'écoutes une fois c'est fini, t'en as pour une semaine. Guests only c'était nulachié (on notera la petitesse de la phrase, mais y'a pas besoin de disserter d'avantage). Le soir on a oscillé entre Indochine (qui ont malheureusement raté leur entrée mais bon, au bout de 5 minutes tout le monde l'avait oublié) et Sexy sushi (dont Julia/Rebecca qui n'a enlevé QUE son t-shirt). Le fait qu'on se trimballe nos énormes sacs de voyage nous a amenées à ne pas pouvoir vraiment profiter du truc, so sad. Anyway gros point positif de la journée : les chiottes étaient globalement PROPRES ! Moi qui avait peur d'entrer dans 1m² tapissé de caca, j'ai été ravie. Bref, on est rentrées à l'hôtel crevées, bien heureuses de notre mini trip mais un peu désappointées que ça soit déjà fini.
J'ai vite retrouvé Paris et sa cacaterie, le temps qui passe de la chaleur pas possible à la pluie démentielle, les rendez vous manqués, eutécé. Du coup pour pas mourir de dépression nerveuse, je suis allée voir Wavves à la Flèche d'or, en me disant que ça pourrait me faire que du bien. Bin tu parles, j'en suis ressortie absolument sourde (quoique ça y est c'est enfin passé). J'ai du reconnaitre 3 chansons sur tout le set tellement c'était saturé. Alors okay c'est un peu leur marque de fabrique à Nathan et ses copains gros et chevelus mais je m'attendais pas à ça. A part ça c'était cool, ils ont joué ma chanson préférée à savoir Weed demon et pis voilà. 
Et puis là, lundi, je suis allée voir les Dandy warhols. Je connaissais assez peu à part les chansons connues, j'ai jamais eu envie d'écouter d'avantage et finalement je comprends pourquoi. Ils ont joué quoi ? Deux heures ? Bin pendant deux heures c'était tout le temps la même chose à quelques exceptions près. C'était pas désagréable pour autant, même sympa à certains moments mais je sais pas, je pense qu'il faut vraiment être fan pour aimer. On m'a dit "ils sont bons en concert une fois sur 5", bah faut croire que je suis mal tombée. Le chanteur ressemblait à Mickey Rourke, et visiblement c'était pas son apparence habituelle vu le nombre de "Oh la vache le cochon il a grossi". Sinon autre petit point décevant : le public. Alors la plupart était à fond et tout, y'a rien à redire à ça, mais je sais pas, ils avaient tous l'air soit vieux, soit vachement imbus de leur personne. Tout le monde regardait tout le monde de haut, ça y allait au niveau des combats de regards et tout, limite ça aurait pu finir en bataille tout ça. 

Bon bref voilà pour mes sorties principales du mois. Y'en a peu parce que le reste du temps je suis devant Secret story. Y'a pas à dire, cette année ils démarrent fort. Y'a déjà des "couples", des ennemis àlavie/àlamort, des meufs qui chialent (enfin non, UNE meuf qui chiale, aka Chrismaëlle dumbo style, la fille qui ne se nourrissait jamais)... Stéphanie - une des nombreuses Belges de la maison - a l'air d'avoir une sinusite depuis le début du jeu, mais ça rebute pas Robin qui veut toujours autant se la faire. Charlotte buzze des trucs improbables genre "Thomas est le 25e descendant de Louis XIV" alors que bon, Thomas tu vois ses hanches, tu te dis forcément que déjà il devait pas s'appeler Thomas à la naissance mais plus genre Nathalie ou je sais pas (ouais non Nathalie ça lui irait bien, si si). On ne voit toujours pas Shine ni Anne-Krystel (et pourtant son petit accent ferait bien à l'écran, encore meilleur que celui de Maïa l'année dernière). Benoit m'envoie du rêve sinon, il peut dire ce qu'il veut, des trucs drôles ou pas, son intonation me fera toujours sourire. Et pendant qu'il bande secrètement devant John, Senna et Amélie (une autre Belge) baisent dans la "love capsule" (what the fuck ces noms "love capsule", "frontière de cristal" et j'en passe ?). Ah et j'oubliais qu'Ahmed, toujours pas remis de s'être fait éjecté crie à qui veut l'entendre que John est un pervers sexuel (alors que non, c'est juste un boloss Belge (oui ENCORE un)) et qu'Alexandre est un psychopathe (alors que non, c'est juste un vampire, voyons). C'est tout, pour le moment.

 

chats


Commentaires

Poster un commentaire