WRECKMYFLOW

Je suis toujours nulle en HTML.

12 novembre 2010

Le tofu c'est dégueulasse.

Les gars rien ne va plus, je ne pointe désormais plus au chômage. Ce temps est révolu. Je vais désormais toucher un salaire pour un job qui me permettra à terme de faire ce que j'aime. Je vais me lever chaque jour à 8h et rentrer à l'heure du 20h à la maison, essayer de comprendre des gens au téléphone qui sont sensés être anglophones et faire plein de sourires et de tableaux excel. Finie la glande jusqu'à je ne sais quelle heure sous ma couette, finis les envois de candidatures dans le vent, fini le compte en banque qui ne fait que baisser, finie la merde quoi. Voilà c'était l'instant joie, pardonnez moi.

Bon mis à part ça, je suis allée voir Pulled apart by horses au Trabendo, qui partageaient l'affiche avec trois groupes caca, The swellers, The rebel assholes et Anti-flag (trois similis Blink/Sum41/Simple plan, tu comprends mieux). Ben heureusement que les petits gars de Leeds étaient là. Alors déjà, y'avait genre personne, ils ont joué face à une fosse à demi vide, avec zéro ambiance. J'avoue que j'ai pas trop compris. Non parce que quand tu as 4 anglais bourrés qui te jouent Yeah buddy ou encore Meat Ballon, tu peux pas rester statique, c'est physiquement pas possible (bon moi je l'étais mais parce que je me voyais pas sauter partout alone, je suis pas folle non plus). Bref, ça sentait le Jim Beam et la testostérone à plein nez, y'avait des poils, du mollard et des grosses guitares. Ils reviendront à Paris en février d'après James (le plus moche, mais qui est quand même moins moche IRL qu'en photo), alors va falloir y aller et arrêter de faire son pd à hocher la tête comme les petits chiens en plastique sur les plages arrières des voitures (paye ta comparaison). Et surtout arrêter de gober tout ce que disent les Inrocks. Parce qu'ils sont bien gentils, mais plus ça va et plus leur façon de dire les choses commence à me gaver (ça c'était l'instant grosse haine, pardonnez moi aussi).

Pis sinon, RAS, Pulp se reforment et tout le monde est content. C'est bientôt Noël (et donc mon anniversaire peu après) et va encore falloir se casser le cul à trouver des cadeaux à tout un chacun (sachant que j'ai déjà 3 cadeaux d'anniversaire en retard). Je suis trop une hipster et j'écoute en boucle Tame Impala, ça va me réconcilier avec les Inrocks qui les placent sur un piédestal. Ouala. Sinon devant moi à la caisse du Carrefour Market de Pigalle (qui bat le record de la plus longue attente en caisse), y'avait Delfine Rouffignac de Sous le soleil, aka Clara. Avoue t'es jaloux.
Je terminerai par une petite kassedédi à ma tendre lectrice de Béthune, qui vient quinze fois par jour ici-même. Merci Copine (pardon si t'es un garçon). 


 

www


Commentaires

Poster un commentaire